la CLA propose des concerts

Comme chaque année la CLA (Compagnie Lyrique d’Aubervilliers) propose des concerts pour la période estivale . Nous sommes heureux cette fois encore d'apporter de la nouveautés pour les populations en vacances (ou non d'ailleurs).

Pour 2013 le programme se résume à deux italiens , deux époques , deux maitres .

Vivaldi

d'abord pour découvrir enfin autre chose que les quatre saisons . Ce concert de musique sacrée est l'occasion de découvrir la virtuosité dont faisait preuve le compositeur . Des motets passionnés et passionnant pour un concert rare.

Antonio Lucio Vivaldi, né le 4 mars 1678 à Venise et mort le 28 juillet 1741 à Vienne, était un violoniste et compositeur italien. Vivaldi a été l’un des virtuoses du violon les plus admirés de son temps (« incomparable virtuose du violon » selon un témoignage contemporain ; il est également reconnu comme l’un des plus importants compositeurs de la période baroque, en tant qu'initiateur principal du concerto de soliste, genre dérivé du concerto grosso. Son influence, en Italie comme dans toute l’Europe, a été considérable, et peut se mesurer au fait que Bach a adapté et transcrit plus d’œuvres de Vivaldi que de n'importe quel autre musicien. Son activité s’est exercée dans les domaines de la musique instrumentale, particulièrement au violon, et de celui de la musique lyrique, et elle a donné lieu à la création d’un nombre considérable de concertos, sonates, opéras, pièces religieuses : il se targuait de pouvoir composer un concerto plus vite que le copiste ne pouvait le transcrire ....

Verdi

bien sûr dont nous célebrons le centenaire de la mort en 2013 avec des extraits de sa plus importante oeuvre religieuse le fameux Requiem . Véritable opéra d'église , il permet d'entendre des duos ou quatuors d'une beauté rare et toujours au service de la foi .

« Un opéra en robe d'ecclésiastique » ironisa un chef allemand lors de la première. Cet aphorisme est à prendre au pied de la lettre : le Requiem ressemble par de nombreux traits à un opéra avec ses contrastes (le sombre Mors stupebit et le lumineux Sanctus, le pianissimo de la fin du Libera me et le terrible Tuba mirum…) et sa musique fortement expressive. Les moyens employés par Verdi font penser à une œuvre lyrique : quatuors vocaux (Pie Jesu,Kyrie), arias lyriques à l'exemple du célèbre Libera me pour soprano, grands solos comme par exemple au milieu du Kyrie, où se suivent ténor, basse, soprano, mezzo-soprano , pauses entre les différentes parties… Le Requiem de Verdi peut être vu comme une sorte d'opéra religieux donnant une vision romantique de la mort, plus que comme une messe pour le repos de l'âme...

Ces concerts sont disponibles du 15 juin au 15 aout 2013 partout en France.

Nous vous invitons également à visiter l'espace internet www.compagnielyrique.fr où vous découvrirez toute l'offre de spectacles vivants de la CLA .

Voir le communiqué de presse :

Source :

Frederic TAILLANDIER, directeur artistique > contact
Compagnie Lyrique d'Aubervilliers
59 rue des écoles
93300 Aubervilliers



Il n'y a aucun commentaire soyez le premier.