Accentus

Dans la pratique liturgique romaine, c’est le chant du célébrant, auquel répondent le choeur ou les solistes à l’unisson, appelés concentus.


Dans le chant grégorien, l’accentus est presque continuellement une récitation sur une seule note, avec une ponctuation à certains endroits, un accent aigu étant placé au-dessus de la voyelle accentuée.
Par opposition, le concentus désigne aussi un type de chant mélismatique utilisé pour les alleluias et les graduels.

(source: Gallica, le dictionnaire de la musique Larousse)